Accueil / Avant de partir en voyage à Bali / Santé / Vaccins : assurez votre santé avant votre voyage à Bali

Santé / Vaccins : assurez votre santé avant votre voyage à Bali

Une envie d'évasion à Bali, sur l'île des Dieux ?

Passez d’abord par la case « santé » pour un voyage paisible.

Ne partez pas en voyage sans connaitre les vaccins ou les précautions à prendre avant votre voyage.

En vacances à l’étranger, vous êtes souvent confronté à un environnement différent de votre pays d’origine. Normes d’hygiène, climat, structures sanitaires, agents pathogènes… Des précautions sont à prendre avant votre voyage à Bali. Car une bonne préparation peut faire toute la différence entre un voyage agréable et un périple désastreux.

Vous l’aurez compris, s’informer et agir avant un voyage à l’étranger sont des étapes indispensables. Au programme de la check-list avant le décollage : risques, visites médicales, vérification des vaccinations et trousse de secours.

Une visite chez votre médecin s’impose dès que vous projetez de partir à l’étranger, notamment pour les personnes désirant se rendre en régions tropicales, comme à Bali.

Les étapes pour assurer sa santé avant un voyage à Bali

S’informer

Vous partez à Bali ? Vous ne connaissez pas les risques et vaccins à effectuer avant votre départ ?

Informez-vous

Renseignez-vous sur les risques et vaccins à faire suivant votre destination, avant de partir en voyage

S’équiper

Vous vous êtes renseigné sur les vaccins à faire ? Vous préférez être bien équipé avant de voyager à Bali ?

Regrouper vos médocs

Préparez votre propre trousse de pharmacie avec tous les médicaments et objets essentiels pour votre voyage

Bien agir

Il vous reste du temps avant de partir en voyage à Bali ? Vous voulez partir serein avant le départ ?

Prenez rendez-vous

Consultez votre médecin un mois avant votre voyage. Il vous donnera des conseils et s’occupera de vos vaccins, si besoin.

Quels sont les risques à Bali ?

Le voyageur tropical arrive d’un pays dans lequel tous les aliments sont contrôlés, aseptisés : nous sommes donc peu habitués aux toxines des aliments mal conservés.

La moindre toxine, la moindre bactérie, déclenchera chez le voyageur une diarrhée, aussi banale qu’inévitable. C’est le risque majeur – et très mineur en même temps – pour le voyageur.

Si cela se produit, il faut penser à  se réhydrater fréquemment et abondamment (avec de l’eau filtrée et potable).

Sous les tropiques, il vaut mieux prendre des précautions niveau insectes et animaux. Il faut absolument éviter les moustiques, vecteurs de nombreuses maladies, comme le paludisme, la fièvre jaune, la dengue et le chikungunya.

Attention également aux animaux venimeux (araignées, serpents, scorpions…), aux méduses et même aux chiens qui peuvent transmettre la rage.

Faites aussi attention aux piqures de moustiques, protégez vous avant.

 

Le  » coup de chaleur «  en cas d’efforts physiques inconsidérés en plein soleil sont très fréquents pour les voyageurs. Les brûlures liées aux coups de soleil peuvent facilement être évitées si vous prenez le temps de vous passer de la crème solaire efficace.

Un départ en voyage peut constituer une bonne occasion de faire le point sur sa santé. Dans tous les cas, préoccupez vous des questions de santé en voyage un mois avant votre départ.

L’eau du robinet n’est pas potable à Bali. Buvez toujours l’eau en bouteille. Toutefois, l’eau minérale est disponible sur toute l’île de Bali : dans les hôtels, les grands magasins, les épiceries, les supermarchés, ainsi que dans les restaurants.

Si vous louez des villas particulières, normalement elles possèdent toutes un distributeur d’eau en bonbonne. Le prix d’une bonbonne de 9 litres est très bon marché, c’est dans les 15.000 Rp (un peu moins de 1,50 euro). Ces bonbonnes sont vendues partout à Bali.

Prix d’une bouteille d’eau en magasin : 5000 Rp environ (50 centimes), mais le prix dépend de la marque que vous prenez. Même au restaurant, la bouteille d’eau ne vous coûtera pas tellement plus.

L’Indonésie connait un véritable problème de pollution. L’ile de Bali est d’autant plus touchée car la concentration de touristes est plus importante (4 millions d’habitants et encore plus de touristes). Pour vous donner un chiffre, chaque jour, environ 13 000 m3 d’ordures sont déversées dans les décharges publiques, et seul la moitié d’entre elles sont recyclées.

En Indonésie, les déchets sont rarement ramassés ou lorsqu’ils le sont, ils sont déversés dans la rivière ou la forêt la plus proche. A Bali, les déchets sont enterrés ou brulés, ce qui pollue l’air et les nappes phréatiques. La pollution dans l’air reste très forte à Bali à cause des embouteillages fréquents. Mais attention, tous les pays souffrent de la pollution. Bali reste tout de même un lieu agréable et merveilleux pour y séjourner.

Bali n'est pas impaludée. En revanche, prévoyez un anti-moustique efficace en cas d'excursions sur quelques îles voisines. Vous en trouverez sur place à moindre coût.

Les vaccinations

L’hépatite A est une maladie extrêmement répandue sur la surface du globe : Amérique du Sud, Afrique, Asie et Amérique centrale.
Plus le pays est pauvre, avec des conditions d’hygiène précaires et des infrastructures déficientes, plus le risque est élevé.

L’hépatite A est la plus fréquente des maladies du voyageur, qui peut être évitable par la vaccination. Elle n’est rarement très grave, voire mortelle, mais rend souvent le touriste très malade et très longtemps.

L’hépatite B est une maladie de la  » promiscuité « , qui se transmet par voies sexuelle (même orale) et sanguine.  C’est une maladie grave qui peut entraîner la cirrhose, ou le cancer du foie.

Dans certains pays comme dans des villages, plus de 90 % des gens ont rencontré le virus au cours de leur existence : même si seulement 10 à 20 % d’entre eux en sont malades, cela représente un risque conséquent. Les régions les plus exposées sont l’Afrique et l’Asie, même si on trouve le virus sur toute la planète.

Jusqu’à preuve du contraire, il faut considérer que la rage est présente dans tous les pays tropicaux. C’est pourquoi, il est fortement recommandé à certaines personnes de se faire vacciner de manière préventive :

– Toute personne qui sera en contact avec des animaux de manière obligatoire (vétérinaires, biologistes animaux, écologistes, agronomes…)
– Tout voyageur, qui, par sa destination ou son périple, se trouvera éloigné de plus de 48 heures d’un centre apte à le traiter efficacement et sans risque iatrogène une fois contaminé.

Le DTP est une vaccination primordiale : les rappels sont désormais recommandés à 25 ans, 45 ans, 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de 65 ans, après l’âge de 18 ans.

Ce vaccin contre la tuberculose est en principe obligatoire dès le plus jeune âge en France. Le risque de tuberculose est faible chez les voyageurs, uniquement si on doit vivre de façon prolongée avec la population des pays visités.

Il s’agit du vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole qui est désormais fortement recommandé en Europe pour tous les enfants : surtout lorsque l’on se rend dans les pays en développement, notamment en Chine et en Asie du Sud-Est, comme à Bali.

Cependant, ce n’est pas à proprement parler une vaccination de l’adulte voyageur, mais plutôt une vaccination universelle.

Mêmes remarques que pour le ROR (rougeole, oreillons, rubéole).

Chez l’adulte n’ayant pas reçu de vaccination contre la coqueluche au cours des cinq dernières années, vaccination possible à l’occasion du rappel diphtérie-tétanos-poliomyélite fixé à l’âge de 25 ans. Pour les personnes âgées de plus de 25 ans et n’ayant pas reçu ce rappel, un rattrapage pourra être proposé jusqu’à l’âge de 39 ans révolus.

Avant tout départ, vous devez vous informer des vaccins obligatoires et recommandés dans le pays de destination. Certains vaccins nécessitent plusieurs injections. Faites donc les démarches au moins un mois avant votre départ.

La trousse de médicaments indispensable

Des ciseaux

Compresses

Pansements

Bande contention

Crème solaire

Ruban adhésif

Crème anti-irritante

Mouchoirs jetables

Anticipez avant votre voyage sur l'île des Dieux !

Voyagez à Bali en toute sérénité en passant d'abord par l'étape santé

Nous serons ravis de vous guider avant votre séjour à Bali. Contactez l’équipe de Voyager à Bali pour plus de renseignements ou recommandations avant votre grand départ pour Bali.

Passez d'abord par la case "santé" pour un voyage paisible. Ne partez pas en voyage sans connaitre les…
(Vos avis)

Merci de nous indiquer si ce contenu vous a aidé à vous organiser pour votre voyage à Bali. (Le cas échéant, l'équipe de Voyage A Bali vous remercie de cliquer les étoiles en bas à droite de ce cadre)

Avis clients: 4.68 ( 2 votes)

Si vous n'avez pas trouvé de réponse à vos questions, posez nous les ci-dessous...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *